Outils

l-abo_3

Au plus simple, le développement d’un film cinéma peut se faire en spire, comme en photo. Une spire peut contenir jusqu’à 2 x 15m de super-8 ou bien 30 m de 16mm, c’est-à-dire 3 minutes de film. Il faut la charger dans le noir complet, puis on la fait passer dans les cuves contenant les produits chimiques. Le nombre de bains, les durées et les températures dépendent du type de traitement. Ensuite, il n’y a plus qu’à faire sécher… et projeter le résultat si on travaille en inversible.

Pour les plus accros à l’odeur du fixateur, deux développeuses automatiques à 80 m/h permettent  de développer négatifs et copies 16mm. Une machine est dédiée à la couleur tandis qu’une deuxième est configurée pour le noir et blanc. Les machines sont mises en route en fonction de la demande des adhérents pour tel ou tel type de traitement.

Lorsqu’on utilise le procédé négatif / positif, la tireuse contact est l’outil qui permet de réaliser les copies. C’est comme un projecteur qui passerait à la fois l’élément qu’on veut tirer et le film vierge devant une fenêtre illuminée. L’étalonnage se fait sur ce modèle à l’aide de filtres des trois couleurs primaires et de trous de différentes tailles qui permettent de moduler la lumière en fonction du résultat qu’on veut obtenir.

La tireuse optique, ou « truca », permet elle de refilmer image par image un original de manière cadencée. La caméra cadre en macro le photogramme original et l’ensemble est commandé de manière à pouvoir réaliser ralentis, accélérés, etc. L’Abominable dispose d’une J-K pour gonfler en 16 mm un original Super-8 et d’une Oxberry pour les trucages et gonflages 16 / S16 / 35 mm.

Le banc-titre permet de réaliser des titres, des génériques et des cartons ou bien du cinéma d’animation. Une caméra 16/S16/35mm filme le plan de travail. Ce banc-titre permet également de kinescoper un fichier video (affiché image par image sur un écran).

Inversement, ces projecteurs modifiés par nos soins permettent de numériser des images film.

Enfin, la caméra son permet elle d’effectuer un négatif son (son optique), qu’on utilise ensuite pour réaliser un copie sonore optique.

 

 

Pour compléter les possibilités du l’abo, nous recherchons le matériel suivant :

Oxberry
———–
Chariots caméra et optique de caméra pour tireuse optique Oxberry 1200 (rails carrés)
Fenêtre super-8 Oxberry

Video Analyseur
———————-
Hazeltine ou Colormaster , passant le 16mm

Tables de montage CTM-Debrie
——————————————
Table de montage Debrie HDC 16 ou 35mm

Tireuses CTM-Debrie TCI
———————————
Tiroir alimentation lampe 1000W
Cartes modulateurs EL 108 à 112
Bloc son optique 16mm

Magnéto de repiquage
——————————
MWA Type MB51 et tête de lecture du son optique 16mm

Synchroniseuse 16mm > 1980
—————————————-
Debrie TMN ou autre…

Sensito
———-
clé de déverrouillage pour logiciel Shamrock Labograf

Projection 35mm
———————–
Lanterne de projection Kinoton 1000-2000W

Atelier
———
Tour parallèle