« Des spectres hantent l’Europe »
et « Navigators »

Nous vous invitons à deux projections de films faits avec l’aide de L’Abominable qui auront lieu en ce début février à Paris.

Le mardi 7 février, à 21h au Forum des Images

Des spectres hantent l’Europe de Maria Kourkouta & Niki Giannari
16mm et vidéo sur vidéo, couleur et n&b, son, 99’, 2016

 La vie quotidienne des migrants (Syriens, Kurdes, Pakis­tanais, Afghans et autres) dans le camp de Idomeni. En attendant de traverser la frontière gréco-macédonienne : des queues pour manger, boire du thé, pour consulter un médecin. Un jour, l’Europe décide de fermer ses frontières une bonne fois pour toutes. Les « habitants » de Idomeni, décident, à leur tour, de bloquer les rails des trains qui traversent la frontière…

Projection organisée par l’association “Documentaire sur grand écran”, dans le cadre des soirées Doc & Doc.

Plus d’infos ici

Spectres

*

Et le jeudi 9 février, à 20h au Centre Pompidou (Petite salle, entrée libre)

Navigators de Noah Teichner
Performance cinématographique, 16mm multi-écrans, n&b, 45’, 2016

 En plein cœur de la première « Red Scare » aux États-Unis, 249 anarchistes d’origine russe, dont Emma Goldman et Alexander Berkman, sont déportés en URSS pour des activités « subversives ». Le 21 décembre 1919, ils embarquent d’Ellis Island sur le USAT Buford, baptisé « Soviet Ark » (l’Arche Soviétique) par une presse approbatrice. Cinq ans plus tard, une comédie maritime, La Croisière du « Navigator » (1924) de Buster Keaton, apparaît sur les écrans.

Une course poursuite sur un immense paquebot à la dérive : Buster et l’héroïne, chacun se croyant le seul passager à bord, soupçonnent une présence humaine. Ils finiront par se retrouver, mais d’innombrables figures resteront définitivement hors champ. Elles appartiennent à une autre histoire, qui paraît déjà loin derrière l’insouciance des « roaring twenties ». Ce terrain à gags flottant mis en scène par Keaton n’est autre que le Soviet Ark qui avait fait l’odyssée à travers l’Atlantique quelques années auparavant.

Étape d’un projet de long métrage, Navigators est une performance qui fouille ce témoignage paradoxal laissé par Buster Keaton, historiographe malgré lui d’une déportation oubliée mais forte de résonances contemporaines. Seront réunis des projections 16mm multi-écrans (des images de Keaton retravaillées en laboratoire), des documents d’archive et une nappe sonore réalisée en direct à l’aide de 78 tours édités pendant la Red Scare, de gramophones et diverses « machines parlantes ».

 Cette performance est présentée dans le cadre de “Hors Pistes”, dont la thématique cette année est « Traversées ».

Plus d’infos ici

NAVIGATORSweb